Une journée SAR’BI à BERNEDE : « Le K  » avec Grégori Baquet 

Quand « Et Zou ! SITE & CAP » propose un SAR’BI, elle transforme une salle des fêtes, un lieu associatif, un salon ou une grange chez un particulier, une grotte, un chai, une église… n’importe quel lieu ou l’on peut réunir quelques chaises ou quelques bancs pour accueillir des spectateurs, en une salle de théatre !

Le 14 mai 2022, le quatrième SAR’BI de l’année s’installait à BERNEDE, l’escale était à la salle des fêtes.

 

 En une matinée, la transformation était faite …

 

à 14 heures, le K arrivait …

 
A 15 heures, Allan et Fred prenaient les commandes de la régie lumière et son…

 à 20 heures 30, le spectacle commençait…

Le public qui emplissait la salle des fêtes de Bernède ce 14 mai, était éclectique : des amateurs de théâtre (certains avaient traversé le département du Gers pour revoir ce « K » qu’ils avaient vu en Avignon), des fidèles spectateurs de l’association Et Zou!, des Bernédois, des admirateurs de Grégori Baquet, des lycéens, des collégiens, des voisins, des professionnels du spectacle…

A la sortie, chacun avait son style, son vocabulaire, son qualificatif, pour essayer de traduire et de partager les émotions ressenties pendant la soirée : « Trop stylé, émouvant, tellement émouvant, étonnant, enthousiasmant, questionnant, un moment délicieux … »

Ils évoquaient la précision du jeu de Grégori Baquet, son art de l’interprétation, sa voix alliant autorité et vulnérabilité, sagesse et candeur. Ils décrivaient la silhouette mouvante et agile du comédien, sa poésie lumineuse et bouleversante, sa capacité à faire rire ou sourire avec cette émotion teintée d’une forme de mélancolie, sa complicité avec son unique partenaire de jeu, cette sculpture géante de la lettre K !

Des treize nouvelles choisies par le comédien, les spectateurs en évoquaient une particulièrement, chacun la leur, qui les avait touchés :

« Dolfi » et cette chute si troublante… »

« Douce nuit » comme une fêlure cauchemardesque et fantastique dans une banale soirée d’été… »

« La jeune fille qui tombe…tombe » A quel étage de la dégringolade est ce que je me sens… ?

« Le K », cette histoire qui m’accompagne dans la vie depuis mon adolescence… »

Et Zou! SITE&CAP  a vécu samedi à BERNEDE une belle escale en haute mer littéraire, dramatique, et tellement poétique
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.